Pierre-Guillaume Clos, Phénomène de poche

190,00

2010

2 exemplaires (sur 3 exemplaires non numérotés)

35x40x25 mm

Avec petite pochette de laine violette et cordonnet

 

 

Pocket Works : Entre l’objet et le sujet, l’échange.

Déclencheur de pensée construite, expérience haptique, sensuelle, vécue, abstraite. Pain de bronze mou, potentiel évocateur du matériau, sculpture en devenir et expérience de l’objet, éveil des sens,  concrétion de sculpture. Préciosité de l’or, caractère inattendu du bronze, mou.
La sculpture ainsi évoquée peut changer à l’infini. L’expérience ressentie met au jour la multiplicité des possibles de l’existence. Entre signifiant et signifié, les sens.
Principe d’oppositions entre l’attendu, le conventionnel et la nouveauté. Pour un retour vers soi en perpétuel changement, pour vivre l’expérience poétique.
Montagne noire aux arêtes adoucies, à l’échelle d’une main ou ligne d’horizon, ruban à dérouler soi-même sont autant de mises en évidence d’une réalité aux fondements précaires à positionner, dehors – dedans.——D’une relativité exemplaire, les Pocket Works sont autant d’évocations poétiques d’une sculpture en puissance. Celle qui prend la forme qu’on lui donne et aussi celle qu’on ne lui donne pas, à la croisée entre naturel et artificiel, entre art et artefact, entre concept et expérience sensible.
Potentiels et dispositifs se révèlent alors comme des paradigmes fictionnels et nous rappellent que percevoir c’est engager tout un avenir d’expériences dans un présent. Autrement dit c’est avoir une autre ouverture sur le monde, sur soi.

Anaïs Rolez